Ce soir: L’homoparentalité au programme de la «Nuit gay»

Publié le

Un film («Tout va bien, The Kids Are All Right») et un documentaire («Mes parents sont homos») épatants ce soir sur Canal+.

Cette année, la Nuit gay de Canal+ a pour thème principal l’homoparentalité. Un film, un documentaire et en bonus un court métrage, ce soir, à partir de 20h50, sur la chaîne cryptée.

Tout va bien, The Kids Are All Right (2010), de Lisa Cholodenko (en VM), à 20h50. Un film drôle et émouvant sur une famille (deux mères lesbiennes, deux ados) dont le quotidien va être chamboulé par l’irruption du papa-donneur de sperme… Casting ultra-impeccable : Annette Bening, Julianne Moore, Mark Ruffalo, Mia Wasikowska et Josh Hutcherson.

Voir ou revoir les réactions des spectateurs-trices à la sortie de l’avant-première Yagg, en septembre 2010 :


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur The Kids Are All Right : avant-première Yagg.

Mes parents sont homos, d’Andréa Rawlins-Gaston, à 22h35. Voilà un documentaire inédit et épatant qui donne principalement la parole à des enfants d’homos… de 3 à 45 ans ! L’ensemble des questions liées à l’homoparentalité est abordé : comment évoquer avec les gamins la manière dont ils ont été conçus, quid des fameux référents masculins et féminins, du regard de l’entourage, de l’orientation sexuelle de ces enfants issus de familles « différentes », sans oublier la question des droits et du retard français à ce sujet.

La diversité des témoignages montre que les parents et les enfants font comme dans toutes les autres familles : ils se débrouillent et s’adaptent comme ils le peuvent ! Sauf que l’homophobie et la non-reconnaissance par la loi sont un poids de plus à gérer. Un moment nous restera en mémoire. Le témoignage d’Antoine, 20 ans (photo) qui raconte comment il a vécu le coming-out de son père quand il avait 11 ans : « Quand mon père m’a annoncé qu’il était homosexuel, j’ai arrêté d’insulter les gens de pédés, tout de suite, et je ne l’ai plus jamais dit après. » Un documentaire utile contre les fantasmes et les préjugés.


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Mes parents sont homos : extrait.

Ce n’est pas un film de cow-boys (2012), de Benjamin Parent, à 23h40. Les toilettes d’une école. D’un côté deux garçons qui discutent du Secret de Brokeback Mountain, le « western pédé » vu la veille à la télé. De l’autre, deux filles qui parlent du père homo de l’une d’elles. De chaque côté, le poids des préjugés, mais aussi l’amitié et la difficulté à exprimer ses émotions.

Benjamin Parent, le réalisateur de ce joli court métrage, a appris que son père était gay après l’écriture de celui-ci. Du coup, il prépare un long sur le coming-out de son père. À suivre…