La Ligue de football professionnel et les clubs de L1 et L2 annoncent qu'ils soutiendront les joueurs faisant leur coming out

Publié le

Avec le symbole arc-en-ciel sur les maillots et brassards, des affiches et la diffusion d'un clip, le football français se mobilise de nouveau ce week-end pour sensibiliser joueurs et supporters à la lutte contre l'homophobie.

Football LGBT+
Un ballon de football avec le rainbow flag - esfera / Shutterstock

Avec le symbole arc-en-ciel sur les maillots et brassards, des affiches et la diffusion d’un clip, le football français se mobilise de nouveau ce week-end pour sensibiliser joueurs et supporters à la lutte contre l’homophobie, a annoncé jeudi la Ligue de football professionnel.

La campagne mise en place en 2019 par la LFP, avec les associations Foot Ensemble, PanamBoyz & Girlz United et SOS homophobie, sera à nouveau déployée à l’occasion des 37e journée de Ligue 1 et 38e journée de Ligue 2, en amont de la journée mondiale contre l’homophobie du 17 mai.

Comme la saison dernière, les maillots des 40 équipes professionnelles seront floqués d’un numéro aux couleurs arc-en-ciel, symbole du mouvement LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres). Ils seront ensuite mis aux enchères au profit des associations partenaires.

Un livret de deux pages a été envoyé aux clubs pour expliquer la démarche auprès des joueurs. “Parce que le symbole arc-en-ciel symbolise la diversité” et “parce que lutter contre les discriminations, c’est combattre à la fois le racisme, l’antisémitisme, le sexisme et l’homophobie”, peut-on notamment lire.

Avant le coup d’envoi des rencontres, les joueurs et le corps arbitral se rassembleront autour d’une affiche portant le message “Homos ou Hétéros, on porte tous le même maillot”. Un brassard arc-en-ciel sera porté par les arbitres et proposé aux entraîneurs et journalistes télé, une initiative qui concernait autrefois également les capitaines.

En outre, la Ligue et les clubs diffuseront un clip sur leurs réseaux de communication dans lequel des joueurs (Adil Rami, Paul Bernardoni et Yannick Cahuzac), l’entraîneur de Nice Christophe Galtier, l’arbitre Amaury Delerue ainsi que les commentateurs Benoît Cheyrou et Julien Brun, du diffuseur Amazone Prime, encouragent un footballeur pro désirant faire son coming out gay.

 

“Il y a trop peu d’exemples de footballeurs qui ont osé sauter le pas”, déplore le champion du monde 2018 Adil Rami, cité dans le communiqué de la LFP. “Ça manque pour le monde du football, mais aussi pour tous ces jeunes qui vivent des cas de conscience difficiles. On a un rôle à jouer pour eux, pour faire grandir notre société y compris sur ce plan-là.”

“Nous soutiendrons les joueurs qui décideront de faire leur coming-out”, est-il écrit en conclusion du clip, soutenu par le syndicat des joueurs français UNFP.

Centre de préférences de confidentialité