Voici le palmarès du Prix du Roman Gay 2021

Publié le

Ce vendredi 12 novembre, a eu lieu la remise des Prix du Roman Gay 2021 à Paris en présence des auteur.e.s, des maisons d’édition, des membres du jury, des lectrices et des lecteurs. Voici le palmarès.

Prix Du Roman Gay 2021/Montage capture d'écran @editionsdufrigo.com

Créé à l’initiative de l’Association Verte Fontaine et des Éditions Du Frigo en 2013, le Prix du Roman Gay récompense les romans de langue française originale et appartenant à la littérature d’inspiration gay.

Le Prix du Roman Gay est ouvert à tous les pays francophones ou en partie francophones. Le concours a pour objectif de favoriser la visibilité et l’inclusion des auteur.e.s et des maisons d’éditions. Il favorise aussi la coexistence solidaire et la lutte contre l’homophobie.

Le jury est composé d’écrivains, critiques, blogueurs, blogueuses, lectrices, lecteurs, libraires et éditrices-eurs… LGBT ou non venant de France, Belgique, Canada, Sénégal et Suisse.

Voici le palmarès du Prix du Roman Gay 2021

  • Prix du roman gay 2021 : « 28 jours » de L. Bigòrra aux éditions TERRASSES
  • Mention spéciale du jury : « La ride du souci » de Grégoire Thoby aux éditions LES PRESSES LITTERAIRES
  • Coup de cœur : « Cortisol Queen » de Arnaud Arseni chez MIX EDITIONS
  • Premier roman : « Tuer le bon gay » de Étienne Bompais-Pham aux EDITIONS MAÏA
  • Recueil collectif : « Stonewall » – Recueil collectif – Préface de Leïla Slimani aux EDITIONS ABSTRACTIONS
  • Découverte : « Sang d’encre » de Claude-Alain Planchon aux EDITIONS UNDERGROUND
  • Découverte (ex-aequo) : « Interlope » de Nicolas Robiquet aux EDITIONS EDILIVRE
  • Récit autobiographique : « Adieu ma honte » de Ouissem Belgacem (avec Eléonore Gurrey) aux EDITIONS FAYARD
  • Récit autobiographique (ex-aequo) : « Ma plus belle victoire » de Guillaume Cizeron chez XO EDITIONS
  • Roman court : « Pas dire » de Baptiste Thery-Guilbert chez ANNIKA PARANCE EDITEUR
  • Roman très court : « Falciato » de Stéphane Maton-Vann aux EDITIONS LAMIROY
  • Roman historique : « L’ami indispensable » de Olivier Boisset aux EDITIONS BEAUVILLIERS
  • Romance : « Fracture(s) » de Emy Bloom chez HOMOROMANCE EDITIONS
  • Recueil de poésies : « Photocall, Projet d’attendrissement » de Vincent Broqua aux EDITIONS LES PETITS MATINS
  • Œuvre théâtrale : « Drôle de strip-tease » de Pierre Haudebourg aux EDITIONS DU FRIGO
  • Roman épistolaire : « Deux enfances : Minou Drouet et moi » de Stéphan Sanchez aux EDITIONS FAVRE
  • Roman numérique : « Les pliures du temps » de Jean-Jacques Ronou aux EDITIONS TEXTES GAIS
  • Roman érotique : « Le mâle est fait » de Allan Pedraccos chez THE BOOKEDITIONS
  • Roman érotique (ex-aequo) : « Nouvelles gaillardes » de Hugo Qaherabear chez THE BOOKEDITION
  • Essai : « Yukio Mishima et ses masques » de Stéphane Giocanti aux EDITIONS L’HARMATTAN
  • Dico : « Cent chefs d’œuvre de la littérature gay » de Jeff Keller aux EDITIONS TEXTES GAIS
  • Manuscrit cherchant maison d’édition : « Le Bourdonnement » de Jean-Michel Comte
  • Maison d’édition : EDITIONS CŒUR DE LUNE
  • Prix d’honneur pour l’ensemble de son œuvre : GUY TORRENS

Centre de préférences de confidentialité