Jamie Lee Curtis sur sa fille trans : « Je suis ici pour soutenir Ruby. C'est mon travail »

Publié le

L’actrice star Jamie Lee Curtis, doublement récompensée dans sa carrière par les Golden Globes et le Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière, a récemment donné une interview croisée avec Ruby, sa fille trans de 25 ans.

Jamies Lee Curtis/Shutterstock

Dans une récente interview pour le média People, Jamie Lee Curtis, l’actrice multi récompensée pour sa carrière a parlé de transidentité.

Depuis le coming out trans de sa fille Ruby, Jamie Lee Curtis a expliqué comment en tant que parent, elle a accepté l’identité de genre de son enfant. Ruby, quant à elle, a évoqué tout le processus de la découverte de sa réelle identité de genre et de son coming out.

« C’était effrayant de leur dire simplement quelque chose sur moi qu’ils ne savaient pas. J’étais intimidée, mais pas inquiète. Ils m’ont accepté toute ma vie », a déclaré Ruby qui, depuis sa plus tendre enfance, a toujours baigné dans un environnement bienveillant et rempli d’amour.

Jamie Lee Curtis a confié qu’elle ne s’était jamais rendue compte de la transidentité de sa fille, mais maintenant qu’elle est au courant, elle comprend et remémore tous les indices, signes et évènements de l’enfance de sa fille qui aurait pu lui mettre la puce à l’oreille.

« J’apprends une nouvelle terminologie, de nouveaux mots. Je suis nouvelle dans ce domaine. Je ne suis pas quelqu’un qui prétend en savoir beaucoup. Je vais faire des erreurs, mais j’aimerais essayer d’éviter de faire de trop grosses erreurs. Vous devenez un peu plus consciente de ce que vous dites. Mais je me trompe encore, j’ai fait des loupés deux fois aujourd’hui. Nous sommes des êtres humains », a declaré Jamie Lee Curtis.

Jamie Lee Curtis a expliqué que le plus difficile pour elle et son mari a été d’arrêter d’appeler sa fille par le prénom qu’ils lui avaient donné à la naissance.

« Le nom que tu as donné à ton enfant. Que tu as prononcé toute ta vie. C’était le vrai défi au début. Puis le pronom. Mon mari et moi faisons encore des erreurs de temps en temps. Je savais que Ruby avait eu un petit ami. Je savais que Ruby avait utilisé le mot bisexuelle. Mais l’identité de genre et l’orientation sexuelle sont deux choses distinctes. Et je savais que Ruby jouait des avatars féminins dans les jeux vidéo. Mais quand on me demandait : “ Avez-vous déjà eu l’impression que Ruby était trans ? ”, je répondais non. […] Je ne fais pas de prosélytisme et je n’essaie pas de forcer les gens à faire quelque chose qu’ils ne veulent pas faire. Je dis juste : “ C’est l’expérience de notre famille. ” Je suis ici pour soutenir Ruby. C’est mon travail. En plus de prendre soin, d’aimer et de soutenir sa sœur aînée Annie. Je suis redevenu étudiante. J’apprends tellement de Ruby. Mais je veux savoir : comment puis-je le faire encore mieux ? », a confié Jamies Lee Curtis.

Ruby, qui travaille comme éditrice, s’est aussi confiée sur la période où elle a compris qu’elle était trans et du processus d’acceptation de soi-même.

« Quand j’avais environ 16 ans, un de mes amis trans m’a demandé quel était mon genre. J’ai répondu : “ Eh bien, je suis un homme ”. Plus tard, j’ai réfléchi à celà. Je savais que j’étais, peut-être pas Ruby en soi, mais je savais que j’étais différente. Mais j’ai eu une mauvaise expérience en thérapie, donc je ne suis pas immédiatement apparue comme trans alors que j’aurais probablement dû. Puis, sept ans plus tard, étant toujours Tom, j’ai dit à la personne qui est maintenant mon fiancé que j’étais probablement trans. Et il m’a dit : “ Je t’aime pour qui tu es ” », a expliqué Ruby.