Grindr, l'appli de rencontres pour hommes gays, bis et trans, devient le partenaire officiel de l’équipe de rugby de Biarritz

Publié le

Le Biarritz Olympique, club professionnel de rugby de deuxième division vient d’annoncer que son nouveau partenaire officiel est la célèbre appli de rencontres Grindr.

Biarritz Olympique-Grindr/Capture d'écran Twitter @BOPBweb

Il y a comme une vague de soutien envers la communauté LGBTI+ dans le sport depuis quelques semaines. Et le Biarritz Olympique l’a bien compris. Mais en choisissant Grindr, la célèbre application de rencontres comme nouveau partenaire officiel, il frappe fort. Et on doit espérer que la somme proposée par l’appli était conséquente et convaincante. L’équipe de rugby de Biarritz joue actuellement en deuxième division et a pour objectif de retrouver sa place au Top 14 perdu depuis 2014.

Le club de rugby a annoncé la nouvelle identité de son partenaire officiel mercredi 26 mai.

« Le club participe à la lutte contre l’homophobie et s’est engagé auprès de Grindr à continuer d’améliorer l’inclusion et l’acceptation au niveau de sa ligue de rugby », a déclaré de club dans un communiqué.

Lors du weekend qui a précédé l’IDAHOT, la journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, les différentes fédérations françaises de sport se sont engagées dans la lutte contre les discriminations LGBTI+. Pour ce qui est du rugby, le Top 14 a joué le jeu lors ses derniers matchs du 15-16 mai en traçant des lignes arc-en-ciel sur les terrains.

  • phil86

    Et bonjour le pinkwashing

  • phil86

    Toutes ces applis soi-disant « de rencontre » sont une calamité pour les gays elles ne font que les isoler. Et les relations humaines y sont absolument exécrables ! Les gays ne vivent plus que dans le virtuel. Et cela affecte gravement leur sexualité et leur vie affective.

Centre de préférences de confidentialité