L'acteur Billy Porter rend publique sa séropositivité après 14 ans de silence

Publié le

Billy Porter, activiste LGBTI+ et acteur star de « Pose », une des séries à succès de Ryan Murphy, vient d'annoncer sa séropositivité après 14 ans de vie avec le VIH.

Billy Porter/Shutterstock

C’est dans une longue interview pour le média The Hollywood Reporter que Billy Porter s’exprime pour la première fois sur le fait qu’il vit avec le VIH depuis 2007.

« La honte de cette époque, amplifiée par la honte que j’avais accumulée tout au long de ma vie, m’ont contraint au silence, et j’ai vécu dans le silence pendant 14 ans. […] Être séropositif, d’où je viens, dans l’église pentecôtiste avec une famille très religieuse, c’est une punition divine », a déclaré Porter au Hollywood Reporter.

Tout au long de ces 14 années, Billy Porter n’a parlé de sa séropositivité qu’à ses proches, craignant que cela puisse être un frein pour sa carrière. Il n’a rien dit, non plus, à sa mère.

« J’essayais de construire ma vie et ma carrière et je n’étais pas certain que cela soit possible si les mauvaises personnes étaient au courant. (…) Cela aurait été un autre moyen pour certaines personnes de me discriminer dans une profession déjà discriminante. Alors j’ai essayé d’y penser le moins possible. »

« J’espère que cela me libèrera pour que je puisse éprouver une joie réelle et pure »

Billy Porter explique que la période d’isolement que l’on vient de traverser avec la pandémie l’a forcé à se confronter à sa honte. Et c’est ce qui l’a poussé à ne plus cacher la vérité à sa mère. Il lui a annoncé au téléphone lors de la dernière journée de tournage de la dernière saison de Pose. L’acteur en a ensuite profité pour en parler à l’équipe de la série.

« La vérité est la guérison. Et j’espère que cela me libère. J’espère que cela me libèrera pour que je puisse éprouver une joie réelle et pure, pour que je puisse expérimenter la paix, pour que je puisse expérimenter l’intimité, pour que je puisse avoir des relations sexuelles sans honte (…) Et si vous ne voulez pas travailler avec moi à cause de mon statut, vous n’êtes pas digne de moi ! »