Claire Basini, directrice générale de BrutX : « Des spectateurs de tous horizons nous ont dit que la série “ Veneno ” avait changé leur regard sur les personnes trans »

Publié le

Pour connaître la ligne éditoriale de BrutX, qui se veut originale, moderne et clairement inclusive, Komitid a rencontré sa directrice générale Claire Basini. 

Claire Basini, directrice générale de BrutX
Article Prémium

On peut dire que la dernière née des plateformes de streaming a frappé fort en se lançant avec l’excellente et très attendue série espagnole Veneno et ses héroïnes trans, la série anglaise Adult Material sur le consentement et en annonçant il y a quelques jours l’arrivée dans son équipe d’Augustin Trapenard qui vient de quitter Canal+ et propose une nouvelle émission littéraire mensuelle « Plumard ».

Pour connaître la ligne éditoriale de BrutX, émanation du site d’informations vidéo Brut présent dans 60 pays avec un milliard d’utilisateur·rices, qui se veut originale, moderne et clairement inclusive, Komitid a rencontré sa directrice générale Claire Basini. 

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous