Espagne : Víctor Gutiérrez, joueur gay de water-polo, dénonce l'homophobie dans le sport

Publié le

Le joueur de water-polo ouvertement gay Víctor Gutiérrez a dénoncé dans une vidéo Instagram les insultes homophobes qu’il a reçues de la part d’un joueur d’une équipe adverse. Et pour la première fois dans l’histoire du sport espagnol, ledit joueur a été disqualifié pour homophobie.

Víctor Gutiérrez/Capture d'écran Instagram @victor_g91

Víctor Gutiérrez fait partie de l’équipe de water-polo d’Espagne. Depuis qu’il a commencé sa carrière sportive à tout juste 18 ans, il s’est fait un nom dans le monde de ce sport aquatique et a été sacré plusieurs fois champion. En 2016, il a fait son coming out gay. La même année, il est sélectionné pour participer aux Jeux Olympiques d’été mais renonce finalement à y participer. Il aurait ainsi été le premier joueur ouvertement gay d’Espagne à participer aux JO.

Víctor Gutiérrez est aussi un fervent militant pour les droits LGBTI+. Le 17 avril, il a publié sur Instagram une vidéo très émouvante où il dénonce les insultes homophobes qu’il a reçues de Nemanja Ubovic, un joueur de water-polo serbe, lors d’un match il y a quelques semaines.

« Il m’a traité de ‘pédé’… À l’époque je ne voulais pas lui donner d’importance car quand on a le cœur qui bat à 200 battements par minute on dit tous des choses qu’on regrette plus tard. Mais à la fin du match, je ne voulais pas lui serrer la main à cause de ce qu’il m’avait dit et donc il m’a appelé à nouveau ‘pédé’. Si cela arrive à moi, alors que j’ai 30 ans, que j’ai fait mon coming out et que je joue dans une ligue professionnelle, je me demande ce qui peut arriver aux garçons et aux filles dans les vestiaires, dans les écoles, dans les piscines, sur les terrains de football. »

La vidéo de Víctor Gutiérrez est très vite devenue virale et a été vue plus de 800 000 fois sur son compte Instagram. Avec des sanglots dans la voix et des larmes de colère, il dénonce l’homophobie récurrente dans le monde sportif et il déplore que cela puisse encore arriver en 2020 et surtout entre professionnels du sport.

« Et ce n’est pas possible. Nous sommes en 2021 et en Espagne, qui est un pays pionnier dans les droits et libertés acquis pour la communauté LGBT. Et pourtant, les LGBTphobies dans le sport restent toujours impunies. […] Je voulais envoyer un message à tous ceux qui veulent m’écouter, je veux dire à tout le monde que ni une ni cent insultes ne doivent vous effrayer. Que ça ne vaut pas la peine de vivre derrière un masque, même une seconde, que la vie est merveilleuse et que chacun doit se montrer tel qu’il est avec fierté, car c’est ainsi que nous sommes. »

Suite à sa dénonciation, les fédérations sportives de natation ont décidé d’intervenir et ont disqualifié Nemanja Ubovic, le joueur homophobe. Ce dernier a été suspendu pour quatre matchs de water-polo. Cette décision est une grande première dans histoire de ce sport. Le sportif devra aussi payer une amende de 200€ pour avoir proféré des insultes homophobes envers un autre joueur.

« Aujourd’hui, nous entrons dans l’histoire avec la première sanction sportive de l’Espagne contre l’homophobie. Aujourd’hui, le sport est un endroit un peu meilleur pour tous. » a célébré Víctor Gutiérrez sur les réseaux sociaux.