Le gouverneur de l'Arkansas s'oppose à la loi contre les jeunes trans

Publié le

Asa Hutchinson, le gouverneur de l’Arkansas, a annoncé qu’il oppose son veto au projet de loi visant à interdire les soins de réassignation de genre pour les jeunes trans.

asa Hutchinson arkansas
Asa Hutchinson, le gouverneur de l'Arkansas - Shane T. McCoy / US Marshals

Le gouverneur de l’Arkansas, Asa Hutchinson, a annoncé lundi 5 avril qu’il va opposer son veto à au projet de loi HB 1570, connu sous le nom de « Arkansas Save Adolescents From Experimentation (SAFE) » (L’Arkansas sauve les adolescents contre l’expérimentation, en français). Cette législation a pour but d’interdire l’accès aux soins de réassignation de genre pour les mineur·es trans. Tout établissement proposant ce type de soin risque alors de perdre la subvention de l’État et les professionnel·les qui continuent à traiter des patient·es mineur·es trans risquent de perdre leur permis d’exercer. Cela inclut la chirurgie, l’hormonothérapie et les bloqueurs de puberté.

Vague de législations transphobes

Le projet de loi de l’Arkansas fait partie d’une vague de législations transphobes présentées par  les élu·es du Parti Républicain. Human Rights Campaign recense 93 projets de loi dans au moins 22 États, un record. 

Asa Hutchinson, un républicain connu pour ses prises de positions conservatrices et LGBTphobes, s’est opposé à ce projet de loi, qu’il a pourtant qualifié de « bien intentionné ». « L’État ne devrait pas présumer de s’emparer de chaque question médicale, humaine et éthique. Ce serait, et c’est, un dépassement des bornes du gouvernement  », explique le gouverneur de l’Arkansas dans une conférence de presse lundi, relayée par Reuters. « Le gouvernement sous une philosophie conservatrice devrait être restreint ». « C’est un exemple de cas où la retenue vaut mieux que des actions trop larges qui interfèrent avec des relations importantes dans notre société », ajoute-il. 

Après l’adoption du projet de loi par le Sénat de l’Arkansas le 29 mars, il avait été envoyé au bureau du gouverneur le lendemain pour qu’il l’approuve, oppose son veto ou le renvoie à l’Assemblée législative.

Deux lois transphobes le même jour en Arkansas

Au cours des semaines précédentes, Asa Hutchinson a signé deux projets de loi transphobes. Le 25 mars dernier, le gouverneur de l’Arkansas a signé une loi demandant aux jeunes femmes trans de participer aux sports en fonction de leur identité de genre. Le même jour, il a signé le « Medical Ethics and Diversity Act », ou SB 289, permettant aux médecins et aux professionnel·les de santé de l’État de refuser les patient·es LGBTI+ pour des raisons religieuses, éthiques ou morales. 

Cependant, selon la loi de l’Arkansas, la législation HB 1570 peut toujours entrer en vigueur. La Chambre des représentants de l’État et le Sénat « peuvent passer outre le veto du gouverneur par un vote à la majorité simple des deux chambres ».

Dans chacune des deux chambres, deux tiers des membres sont républicain·es. Tou·tes les sénateur·trices républicain·es et un démocrate, Larry Teague (D), ont voté en faveur de HB 1570. Tou·tes les autres membres démocrates et indépendant·es ont voté contre. Ils ont jusqu’à la fin de la session législative pour annuler le veto du gouverneur.

Centre de préférences de confidentialité