Gabriel Attal porte plainte après une lettre homophobe et antisémite

Publié le

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a annoncé porter plainte samedi 9 janvier après avoir reçu une lettre comportant des propos racistes, antisémites, homophobes et sexistes. Il a reçu le soutien de nombreuses personnalités politiques.

gabriel attal
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, le 10 janvier 2021 - martinbertrand.fr / Shutterstock

Samedi 9 janvier, Gabriel Attal a publié sur son compte Instagram des clichés d’une lettre qu’il a reçue à son adresse officielle. Le contenu de la lettre est insultant, à la fois envers l’actuel porte-parole du gouvernement et sa prédécesseure, Sibeth Ndiaye. Il est menacé de mort à plusieurs reprises et deux étoiles de David sont dessinées sur l’enveloppe.

« Pas l’habitude de relayer les immondices que je reçois. En ce début d’année, je fais une exception », écrit Gabriel Attal en légende. L’homme politique annonce qu’il a déposé une plainte envers l’auteur.e de la lettre, qui se termine par ces mots : « Bravo Attal = 2 étoiles = jaune et rose ».

« Racisme, antisémitisme, homophobie, sexisme : ne prenons jamais nos valeurs pour acquises, le combat doit être permanent. Cette lettre en est une preuve supplémentaire  », commente-il.

Gabriel Attal a reçu le soutien de nombreuses personnalités politiques françaises. Le compte Twitter officiel d’En Marche a relayé les photos publiées par le porte-parole, avec la légende : « Racisme, antisémitisme, homophobie et sexisme. Ces horreurs n’ont pas leur place dans notre société. Ni à l’écrit. Ni à l’oral. Nulle part. Total soutien à Gabriel Attal ».

La porte-parole du parti Laetita Avia a répondu au tweet, écrivant : « Ne rien laisser passer ! Ce haineux finira par répondre de ses actes. Tout mon soutien @GabrielAttal ».

Le député LREM Jean Baptise Moreau lui a également apporté son soutien. « Tout mon soutien cher Gabriel Attal. Nous ne devons jamais laisser passer cet antisémitisme, ce racisme et cette homophobie crasses. Ce sinistre personnage n’a pas sa place dans notre République. Il doit être recherché et lourdement condamné ».

L’adjointe à la Maire de Paris Audrey Pulvar a aussi réagi à la lettre. « Soutien total à @GabrielAttal objet d’insultes antisemites et homophobes. Et à @SibethNdiaye, également insultée dans cet immonde courrier  », réagit-elle sur Twitter.

La Licra a tenu à défendre le porte-parole, écrivant : « Les corbeaux antisémites et homophobes ne sont pas seulement des oiseaux de Twitter. Ils ont aussi des timbres et des plumes trempées dans la haine. Nous serons avec @GabrielAttal afin que les petites gouapes obsédées par la haine des juifs et des homosexuels soient sanctionnés ! »

Centre de préférences de confidentialité