« Enfant Terrible », un biopic inédit consacré à Fassbinder en ouverture du Festival du cinéma allemand de Paris 

Publié le

Loin du biopic hagiographique, le film d'Oskar Roehler parvient à ne jamais enlever l’essentiel à Fassbinder, ce qui l’a constitué pleinement et malgré tout : son humanité.

Oliver Masucci est Fassbinder dans le film « Enfant Terrible » d'Oskar Roehler - Bavaria Filmproduktion
Article Prémium

C’est la 25ème édition de cet événement parisien dédié au cinéma allemand qui s’ouvre le mercredi 7 octobre. Une programmation riche, entre avant-premières et films de patrimoine, sera visible au cinéma germanopratin L’Arlequin jusqu’au 13 octobre. Mais c’est bien évidemment le film d’ouverture du festival qui a attiré Komitid : Enfant Terrible d’Oskar Roehler, un biopic consacré à Rainer Werner Fassbinder et qui a reçu le label du festival de Cannes 2020.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous