États-Unis : La cheffe de cabinet de Kamala Harris est Karine Jean-Pierre, une militante noire et lesbienne

Publié le

Karine Jean-Pierre est une militante et ancienne membre du personnel de Barack Obama. Ouvertement lesbienne, l'Haïtienne-Américaine vient d'être nommée cheffe de cabinet de Kamala Harris, la colistière du candidat démocrate Joe Biden.

Kamala Harris Karine Jean-Pierre
Kamala Harris et Karine Jean-Pierre - lev radin et AaronJ / Shutterstock

Karine Jean-Pierre est une militante politique haïtienne-américaine. Ouvertement lesbienne, elle a travaillé sur les campagnes présidentielles des candidats démocrates John Edwards en 2004, Martin O’Malley en 2016 et celle de l’ancien président Barack Obama.

Peu de temps avant d’annoncer que la sénatrice Kamala Harris serait sa colistière pour l’élection présidentielle de 2020, Joe Biden a annoncé que Karine Jean-Pierre serait la cheffe de cabinet de la candidate à la vice-présidence. Elle est la première personne noire à occuper ce poste, ainsi que la première lesbienne. La nouvelle cheffe de cabinet a confirmé sa nomination sur Twitter, écrivant : « Karine « ambitieuse » Jean-Pierre est très fière de travailler pour élire le ticket Biden/Harris. C’est parti ! ! »

Karine Jean-Pierre, ancienne collaboratrice de Barack Obama

Née en Martinique de parents haïtiens, Karine Jean-Pierre a grandi à New York et a obtenu un MPA (Master of Public Affairs) à l’université Columbia. Elle a débuté sa carrière en politique en travaillant pour la campagne présidentielle de John Edwards en 2004. Par la suite, elle a notamment collaboré avec Barack Obama pour ses campagnes de 2008 et 2012. Elle a également été la porte-parole de l’association progressiste MoveOn en 2016, analyste politique pour NBC News et MSNBC, et maître de conférence à la School of International and Public Affairs de l’université Columbia.

Pendant le premier mandat de Barack Obama, Karine Jean-Pierre a travaillé au Bureau des affaires politiques de la Maison Blanche. « Ce qui a été merveilleux, c’est que je n’étais pas la seule ; j’étais une parmi tant d’autres », a-t-elle déclaré à The Advocate en 2011 . « Le président Obama n’a pas embauché de personnel LGBT, il a embauché des personnes expérimentées qui se trouvaient être LGBT ».

« Servir et travailler pour le président Obama où vous pouvez être ouvertement lesbienne a été un honneur incroyable. C’était incroyable de faire partie d’une administration qui donne la priorité aux questions LGBT », ajoute-elle.

« La représentation est importante », expliquait-elle dans une interview donnée à The Advocate en 2019. « C’est pourquoi je trouve tous ces jeunes nouvellement élus au Congrès — dont beaucoup sont des femmes et des femmes de couleur — si inspirants. L’autre chose que je dirai, c’est que les partisans de Donald Trump vont voter en 2020 », prévient-elle. « La seule façon de prendre le pouvoir de Trump est de se présenter en plus grand nombre. Ce n’est pas le moment de rester à l’écart. Nous avons besoin de tout le monde si nous voulons battre Trump ».

Kamala Harris a été choisie comme colistière du candidat démocrate à la présidentielle américaine Joe Biden mardi 11 août. L’élection aura lieu le 2 novembre prochain.