5 bonnes raisons de regarder la série animée « Kipo and the Age of Wonderbeasts »

Publié le

La saison 2 de « Kipo and the Age of Wonderbeasts » est disponible depuis le 12 juin sur Netflix. Entre le soin apporté à la musique, une ambiance très colorée et un coming-out dans un univers post-apocalyptique, la série vaut le coup d’œil.

Image extraite de la saison 2 de « Kipo and the Age of Wonderbeasts » - Netflix
Article Prémium

Basée sur un webcomic de Radford Sechrist et produite par DreamWorks, la série d’animation Kipo and the Age of Wonderbeasts (Kipo et l’âge des Animonstres) rempile pour une nouvelle saison.

Dans la première, on suit Kipo, une jeune ado qui a toujours vécu sous terre avec son père et les autres habitants de son terrier. Une attaque la propulse accidentellement à la surface, dans un Los Angeles alternatif où la nature a repris ses droits. Elle y découvre les mutants, des animaux plus ou moins sauvages qui peuvent parler, conduire des voitures ou encore utiliser un télescope. Kipo croise la route de Louve (Wolf), Benson et Dave : une enfant, un ado et un mutant qui vont l’aider à survivre dans ce monde hostile aux humains pour retrouver son père. Voici cinq bonnes raisons de suivre ses aventures. 

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous