Chris Bolan raconte les coulisses du tournage de « A Secret Love », une histoire d'amour lesbienne

Publié le

Une histoire d'amour lesbienne de près de 70 ans, ça n'est pas très fréquent. Avec « A Secret Love », Chris Bolan réalise un documentaire touchant et très puissant. Interview.

Pat et Terry, une histoire d'amour lesbienne depuis les années 40 - Netflix
Article Prémium

Chris Bolan est le neveu de Terry qui a vécu une relation amoureuse de près de 70 ans avec sa compagne Pat. Une relation longtemps tenue secrète à l’exception de leurs quelques ami.e.s gay et lesbiennes. Touché par leur histoire, il a réalisé le documentaire A Secret Love, visible depuis le début du mois sur Netflix.

Pour Komitid, il revient notamment sur la genèse du film, les sujets qu’il aborde comme la difficulté du vieillissement et de la fin de vie pour les seniors LGBT et l’aide apportée par Ryan Murphy.

Komitid : À quel moment avez-vous réalisé que vous aviez une si belle histoire à raconter ?

Chris Bolan : Quand j’ai terminé mes études d’acteur à l’Université des arts de New York, je suis parti faire un petit voyage avec ma femme pour visiter mes deux grands-tantes Terry et Pat, les héroïnes du film. Après un super déjeuner, nous sommes rentrés chez elles et elles m’ont dit qu’elles avaient quelque chose à me dire. Elles nous ont révélé qu’elles étaient lesbiennes. Bien sûr, nous les avons serré dans nos bras et avons tout de suite affirmé notre soutien. Je les ai remerciées de nous en avoir parlé et je leur ai dit à quel point cela ne changeait rien pour nous. Et là, elles m’ont raconté toute l’histoire depuis leur rencontre dans les années 40, leur premier baiser, la façon dont elles ont dû vivre leur amour cachées. Je n’avais jamais rien entendu de tel et j’ai vraiment tout de suite eu envie de faire un film sur leur histoire d’amour. C’est mon premier film comme réalisateur.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous