Le coming out gay de Dennis Del Valle, star du volley-ball suisse

Publié le

Dennis Del Valle est un joueur professionnel de volley-ball portoricain qui joue actuellement au LUC, une équipe suisse de Lausanne. Dimanche 3 mai, il a fait son coming out gay public lors d’une interview pour le média « 24 Heures ».

Dennis Del Valle / Montage capture d'écran Facebook @Dennis J. Del Valle

Mise à jour : Dennis Del Valle joue à Lausanne et non à Lucerne comme nous l’avions écrit.

 

Dennis Del Valle a fait son coming out gay lors d’une interview qu’il a accordée au magazine 24 Heures. Et il s’est vite rendu compte de l’impact qu’ont eu ses déclarations. Le joueur star a, en effet, reçu une quantité de messages de remerciements et d’encouragements après la publication de cet entretien.

« Je pensais ne faire que quelque chose de bon et de particulier pour moi. Je ne me rendais pas compte que ça aurait encore plus d’impact pour d’autres personnes comme moi », a déclaré Dennis Del Valle sur Facebook.

What an unusual Sunday for me… While I thought I was doing something nice and special for myself. I didn’t realize…

Publiée par Dennis J. Del Valle sur Dimanche 3 mai 2020

 

Avant la pandémie, Dennis Del Valle, originaire de Puerto Rico, et ses coéquipiers, champions en titre du club de Lausanne étaient en route pour une troisième finale de Coupe de Suisse. Depuis, les joueurs sont confinés chez eux… C’est à ce moment-là que Dennis Del Valle s’est rendu compte qu’il était temps pour lui de sortir du placard.

« Il doit y avoir beaucoup de jeunes sportifs qui vivent dans le placard en Suisse et dans d’autres pays. Pour ce qui me concerne, je suis gay et j’ai réussi professionnellement. J’espère que ces jeunes se diront : « Pourquoi pas moi ? ». Peut-être que je pourrai changer la vie de quelqu’un et que mon discours pourra donner à quelqu’un plus de confiance en lui et un sentiment de sécurité », a déclaré le sportif dans son interview pour 24 Heures.

Le sportif a déclaré qu’il avait quelques regrets de ne pas en avoir parlé plus tôt à ses coéquipiers.

« J’aurais dû me sentir suffisamment à l’aise pour faire mon coming out dans les vestiaires. Il y a eu cette personne qui est venue me voir et m’a posé la question directement. J’étais totalement prêt à en parler. Encore plus que si c’était l’un de mes proches. J’aurais dû en profiter pour en parler au reste de l’équipe. »

En effet, à l’époque, Denis Del Valle se préoccupait beaucoup des conséquences que son coming out pourrait avoir auprès des autres membres du club.

« Je ne voulais surtout pas briser l’alchimie qu’il y avait dans l’équipe, que ça soit gênant pour certains quand on est dans les vestiaires, qu’elles commencent à imaginer des trucs, qu’elles ne voient en moi que mon homosexualité et refusent de prendre leur douche parce que je suis là, ou que sais-je… Quand je vais à l’entraînement, j’y vais pour le travail. C’est ma priorité. Je ne suis pas là pour mater les mecs ou pour draguer ».

Chanceux

Le sportif explique aussi qu’il se considère comme chanceux. S’il a pu ressentir de la honte, ce mal-être ne l’a jamais fait sombrer. Ce coming out lui a définitivement permis d’être fier de lui et, par ricochet, d’aider d’autres hommes gays. Quant aux réactions de son équipe, elles ont été très positives. Denis Del Valle a découvert que l’ensemble de son entourage l’acceptait et souhaitait simplement qu’il profite de sa vie et qu’il soit heureux.