« Askip », la série pour jeunes ados de France Télévisions joue la carte de la diversité et du féminisme

Publié le

La série parvient avec ses 20 épisodes de 15 minutes à conjuguer humour, légèreté et pédagogie en abordant des sujets sociétaux comme l’homoparentalité ou le féminisme.

Youssef et Lila dans l'épisode « La Journée de la jupe » de la série « Askip » - ©CAPA_FTV
Article Prémium

Série destinée aux pré-ados, diffusée sur le site de France Télévisions, et, à partir du 3 mai sur France 4 le dimanche à 11h30, Askip suit une petite bande de collégiens dans son quotidien. Le ton et les personnages sont modernes et la série parvient avec ses 20 épisodes de 15 minutes à conjuguer humour, légèreté et pédagogie en abordant des sujets sociétaux comme l’homoparentalité ou le féminisme. Benoît Masocco, auteur de théâtre (Comme on se quitte, En ballotage) et réalisateur du documentaire L’Étincelle, une histoire des luttes LGBT+, a créé et produit cette série dont il a réalisé la moitié des épisodes. Komitid l’a rencontré.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous