3 bonnes raisons de se laisser embarquer par « Killing Eve »

Publié le

Le premier épisode de la saison 3 de cette série brillante et atypique, avec deux femmes héroïnes, vient de débarquer sur Canal+. Komitid vous en dit plus, sans spoiler !

Jodie Comer est Villanelle, Sandra Oh est Eve Polastri dans « Killing Eve » - Canal+
Article Prémium

Alors que vient de débarquer le premier épisode de la saison 3, c’était le moment de revenir sur cette série adaptée du roman de Luke Jennings Code Villanelle. Une série qui mêle espionnage et crimes sanglants sur fond de relation d’amour-haine entre deux personnages féminins fascinants : une agente du MI6 britannique et une tueuse à gages russe.

Si depuis ses débuts le 8 avril 2018 avec l’épisode Un si joli visage, cette série américano-britannique fascine, c’est parce qu’elle est extrêmement originale à plus d’un titre. Détail des forces en présence en trois points et en évitant les gros spoilers.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous