Séries LGBT+ : 30 ans de révolutions queer à la télévision (1/4)

Publié le

Scénariste et réalisateur, spécialiste de la représentation des personnes LGBT+ dans la fiction télévisuelle, David Halphen analyse, dans quatre articles pour Komitid, l'évolution des séries depuis les années 90 jusqu'à aujourd'hui.

séries LGBT+
Ellen DeGeneres au centre, les héroïnes de « Buffy » à gauche et les héros de « Dawson » à droite, séries cultes des années 90 - Illustration Silver pour Komitid
Article Prémium

Les représentations LGBT+ dans les séries télévisées se démocratisent. Au point que les homophobes s’en plaignent sur les réseaux sociaux. Le 6 août 2019, un jeune homme tweetait à Netflix : « Les gays, ils ne sont pas nécessaires dans vos séries ». Il se fera violement moucher par la plateforme. Depuis quelques années les représentations LGBT+ se font plus fréquentes, diverses et positives, mais ça n’a pas toujours été le cas.

Analyse de 30 ans de révolutions queer à la télévision avec cette série de quatre articles relatant ces changements, de 1990 à 2020. Aujourd'hui, premier épisode, de la « bonne copine lesbienne » au coming out d'Ellen DeGeneres et à Queer As Folk.

Ma « bonne copine lesbienne »

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous