2010-2019 : les films LGBT+ les plus marquants de la décennie (2/2)

Publié le

Après le classement de la 30e à la 16e place, publié hier, voici les 15 films les plus marquants de 2010 à 2019.

films lgbt+
De gauche à droite et de bas en haut : « Une femme fantastique », « Portrait de la jeune fille en feu », « Mourir comme un homme », « Carol », « L'Inconnu du lac » -
Article Prémium

La deuxième décennie du XXIème siècle s’est achevée et c’est le moment de faire un bilan de ces dix années de cinéma LGBT+. Subjectif, forcément subjectif, voilà le classement (par ordre ascendant) par notre chroniqueur cinéma des 30 meilleurs films queer sortis en France entre 2010 et 2019.

Après le classement de la 30e à la 16e place, publié hier, voici les 15 films les plus marquants de 2010 à 2019.

 

15)  « Théo et Hugo dans le même bateau », d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau (2016, France)

Une scène de sexe longue et intense en ouverture, une traversée de Paris en temps (presque) réel qui rend hommage à la Nouvelle Vague et au mythe d’Orphée, la naissance de l’amour à vélo dans la ville, de belles rencontres et les dialogues ciselés du duo de cinéastes …

14) « Plaire, Aimer et courir vite », de Christophe Honoré (2018, France)

Son premier film s’appelait 17 fois Cécile Cassard, ici, c’est deux fois Christophe Honoré qu’on retrouve à la fois dans cet étudiant rennais de 20 ans qui « monte » à Paris et dans cet écrivain quadra et père de famille. 1990, les premières fois, le sida, l’urgence : le plus beau film d’Honoré.

13) « Portrait de la jeune fille en feu », de Céline Sciamma (2019, France)

Avec ce quatrième long métrage, Céline Sciamma ose le film d’époque et la déconstruction du regard masculin habituel. Un film lesbien sensuel, profond, affirmé et qui fera date.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous