2010-2019 : Les films LGBT+ marquants de la décennie (1/2)

Publié le

Subjectif, voilà le classement (par ordre ascendant) des meilleurs films queer sortis en France entre 2010 et 2019 selon notre chroniqueur cinéma. La preuve que la décennie a été très riche pour le cinéma LGBT+. Aujourd'hui de la 30e à la 16e place. La suite demain.

Cinéma LGBT+
de gauche à droite et de bas en haut : « Girl», « Tangerine », « Moonlight », Ma Vie avec John F. Donovan », « Saint Laurent », « Pride »
Article Prémium

La deuxième décennie du XXIème siècle s’est achevée et c’est le moment de faire un bilan de ces dix années de cinéma LGBT+. Subjectif, forcément subjectif, voilà le classement (par ordre ascendant) par notre chroniqueur cinéma des 30 meilleurs films queer sortis en France entre 2010 et 2019. Et vous quel est le vôtre ?

Un article en deux parties, la seconde sera publiée demain.

30) « Moonlight », de Barry Jenkins (2017, États-Unis)

Trois périodes de la vie de Chiron, afro-américain né dans un quartier difficile de Miami, qui va tenter de vivre son homosexualité. Un film marquant et multirécompensé lors de sa sortie.

 

29) « Pride », de Matthew Warchus (2014, Royaume-Uni)

La comédie sociale anglaise s’empare de la convergence des luttes en racontant cette histoire vraie de rencontres improbables entre militants LGBT et mineurs en grève à l’été 84. Un film drôle, politique et historique d’une grande efficacité.

28)  « Les Initiés » (« The Wound ») de John Trengove (2017, Afrique du Sud/Allemagne/France/Pays-Bas)

Xolani peut-il vivre son homosexualité dans sa communauté sud-africaine traditionnelle ? La question se pose douloureusement lors de rituels annuels d’initiation. Un film-choc avec le chanteu Nakhane.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous