ß

Née par GPA, Valentina Mennesson raconte son histoire et répond aux intox

Publié le

« Qui mieux qu’une enfant née par GPA pour en parler ? » Valentina Mennesson publie son premier livre témoignage aux éditions Michalon. Rencontre.

gpa famille mennesson livre valentina gpa fiorella
Valentina Mennesson (à droite) avec ses parents Dominique et Sylvie, et sa sœur jumelle Fiorella - famille Mennesson
Article Prémium

Valentina est l’une des jumelles, nées par gestation pour autrui, de Sylvie et Dominique Mennesson, couple pionnier dans la lutte pour la reconnaissance des enfants issu.e.s de GPA en France et allié des luttes LGBT+. Fatiguée de voir sa parole confisquée par ce qu'elle appelle des « experts auto-proclamés » et de l’acharnement juridique contre sa famille – malgré une décision de la Cour Européenne des Droits de l'Homme en leur faveur en 2014 – elle a décidé de prendre son clavier pour se faire entendre.

«  J'avais des choses à dire et je voulais les ordonner à ma façon »

« Notre famille est médiatisée depuis longtemps et au fil des ans, j'ai fini par trouver les interviews frustrantes, à force de voir mes propos mal interprétés, en plus de ne pas réussir à dire ce que je voulais comme je le voulais vraiment. Au final, ça prenait la direction du journaliste et non la mienne. J'avais des choses à dire et je voulais les ordonner à ma façon », nous explique-t-elle, dans les bureaux des éditions Michalon, dans le Ve arrondissement de Paris. « Ce témoignage est là pour rétablir la vérité ». Son livre s'intitule sobrement Moi, Valentina, née par GPA.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.
Pour continuer la lecture, veuillez vous identifier ou abonnez-vous à partir de 1€.