ß

Si vous avez aimé « Paris is burning » courez regarder la série « Pose »

Publié le

La nouvelle série du génial Ryan Murphy raconte la scène ball room des années 1980 à New York. Une franche réussite, émouvante, importante et extravagante.

« Pose » de Ryan Murphy / Canal + Séries
« Pose » de Ryan Murphy / Canal + Séries

« Work it mama ! ». Si vous devez faire quelque chose ce week-end, c’est regarder le premier épisode de Pose la nouvelle série de Ryan Murphy diffusée en France sur Canal + Séries. Celle-ci raconte l’histoire de la scène ball-room new-yorkaise des années 1980.

Le ball-room ? Ce sont ces compétitions que racontait que documentaire Paris is Burning (disponible sur Netflix), qui voyait le New York queer s’affrontait sur la piste de danse à coups de costumes extravagants et de voguing.

Pour la première fois dans une série grand public américaine, les quatre personnages principaux sont racisé.e.s et comptent trois femmes trans et un homme gay, toutes et tous noir.e.s et latino. L’histoire tourne autour des rivalités entre les différentes houses de la scène ball-room, les espoirs et peines des personnages principaux dans un New-York queer touché par l’épidémie du Sida.

Exubérante, too much comme souvent avec Ryan Murphy, mais forte, émouvante et complètement sincère, la série a été écrite en partie par deux scénaristes trans, Our Lady J et Janet Mock. Cela peut sembler comme une évidence, mais il est aussi bon de noter qu’aucun.e actrice cisgenre n’a été embauché pour jouer un rôle de femme trans.

La série est autant une célébration d’une époque révolue, qu’un hommage à l’énergie, parfois désespéré, de personnes queer ayant lutté pour vivre et survivre. Pleine de références (de Flashdance à Rupaul’s Drag Race) la série se paye même le luxe de parler politique actuelle avec le personnage d’un business man (joué par Peter Evans) qui travaille à la Trump Towers.

En un sens, Pose est autant la culmination du travail de Ryan Murphy, que d’années de représentations (souvent maladroites) des personnes trans dans les séries. Dans un cas, comme dans l’autre, Pose est une franche réussite. Et une étape importante.