Progression alarmante du VIH à Maurice

Publié le

Les nouveaux cas de personnes porteuses du VIH dans l'île Maurice sont au plus haut depuis 2012. Coupable : la discrimination qu'endurent quotidiennement les personnes concernées sur ce petit territoire.

Mauritius, A teenager is walking past the Rodrigues regional assembly - De Cao Luning / Shutterstock
Mauritius, A teenager is walking past the Rodrigues regional assembly - De Cao Luning / Shutterstock

368 nouveaux cas de VIH ont été recensés en 2017 sur l’Île Maurice, « il s’agit du chiffre le plus élevé depuis 2012 », a expliqué Nicolas Ritter, directeur de l’association Pils (membre de Coalition PLUS), à l’occasion d’une conférence de presse, le 20 mai 2018. L’île est depuis longtemps concernée par l’épidémie, et la discrimination concernant les porteurs et porteuses du virus rend le travail des associations très délicat.

Prêt de 7 000 personnes vivent avec le VIH/Sida, trois fois plus d’hommes que de femmes. Le directeur de Pils a ajouté que 4 000 personnes vivant avec le VIH auraient une charge virale non contrôlée. Le ministère de la Santé avait en décembre dernier rappelé à la population que seules 77 % des personnes bénéficiaient du traitement antirétroviral gratuit, les autres « craignant la stigmatisation ou étant dans le déni ». Les autorités ont avoué avoir peine à recenser ces personnes atteintes du VIH/sida pour les convaincre de se faire soigner.

En août 2017, le ministère avait adopté une nouvelle recommandation de l’OMS, invitant à mettre immédiatement sous trithérapie les personnes testées positives au virus.

Centre de préférences de confidentialité

Fermer votre compte ?

Votre compte sera fermé et toutes les données seront définitivement supprimées et ne pourront pas être récupérées. Confirmez-vous ?