Rihanna en guerre contre Snapchat 

Publié le

Rihanna invite ses fans à quitter Snapchat après que le réseau social a fait la promotion d'un jeu plus que douteux la mettant en scène.

Rihanna en guerre contre Snapchat
Rihanna - Photo : JStone / Shutterstock.com

« Supprimez cette application ». Difficile d’être plus clair que Rihanna lorsqu’elle parle de Snapchat à ses fans. Il faut dire que la célèbre application a fait preuve d’un drôle d’humour en laissant passer une publicité au comble du mauvais goût : la promo d’un jeu invitant à choisir entre deux propositions d’une rare intelligence… « Would you rather swap Rihanna or punch Chris Brown » ? (« Tu préfères gifler Rihanna ou frapper Chris Brown ? ») On se souvient évidemment du visage tuméfié de la chanteuse après une « altercation » avec ce même Chris Brown alors qu’ils étaient en couple – le chanteur avait d’ailleurs été condamné pour ces faits en 2009.

« Snapchat, tu n’es pas sans savoir que tu n’es pas mon appli favorite mais j’essaie de comprendre qu’elle était l’idée derrière tout ce ramdam. J’aimerais appeler ça de l’ignorance, mais je sais que vous n’êtes pas idiot à ce point. Vous dépensez de l’argent dans un truc qui fait honte aux victimes de violences domestiques en vous en moquant. Ne prenez pas ça pour un ressenti personnel, je n’ai pas grand chose à en dire, mais pour toutes les femmes, les enfants et les hommes qui ont été victimes de violences domestiques dans le passé et pour ceux qui n’ont toujours pas trouvé la force d’en parler. Vous les laissez tomber ! Honte à vous ! » peut-on désormais lire sur le profil Instagram de Rihanna.

Au-delà de la bêtise même de l’existence de ce jeu, on se demande comment l’entreprise a pu laisser passer une telle image, à une époque où chaque écart sur les réseaux sociaux a des répercutions façon tremblement de terre… Sans surprise, Snapchat en a d’ailleurs fait les frais : une perte sèche de 800 millions de dollars en bourse après cet appel au boycott. C’est ce que l’on appelle un nouveau bad buzz, après le tweet de Kylie Jenner qui, en février dernier, racontait en passant qu’elle n’utilisait plus vraiment l’application… Quelques mots qui firent déjà plonger Snapchat en bourse, et lui coutèrent la bagatelle d’1,3 millard de dollars. Pas sûr que la leçon soit apprise pour autant…