Une campagne de lutte contre le sida à la Coupe d'Afrique des Nations

Publié le

300 personnes meurent du sida le temps d'un match de football (90 minutes), annonce le clip de sensibilisation au risque du VIH sur la thématique zéro décès, zéro transmission, zéro discrimination.

3-0, un score de foot : c’est ici la thématique de la campagne de lutte contre le sida lancée à l’occasion de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) à l’initiative de la Fondation Sylvia Odimba (la femme du président gabonais Ali Bongo). 300 personnes meurent du sida le temps d’un match (90 minutes), annonce le clip de sensibilisation au risque du VIH sur la thématique zéro décès, zéro transmission, zéro discrimination.

Didier Ovono, gardien de but, capitaine du Gabon (il évolue au Mans) et Samuel Eto’o, attaquant du Cameroun (non qualifié pour la CAN), prêtent leur visage à cette campagne qui va se poursuivre tout au long de l’année.

Il n’est pas rare de voir des campagne de prévention dans les événements sportifs qui drainent des milliers de supporters. Ainsi, lors de la Coupe du monde de rugby, en Nouvelle-Zélande, à l’automne 2011, les autorités sanitaires d’Auckland avaient fait de même en utilisant la métaphore de l’entrée en mêlée.