Le premier Festival des genres questionne les identités sexuelles au Théâtre de l’Opprimé

Publié le

Du 27 au 31 janvier, le Théâtre de l'Opprimé, à Paris, accueille la première édition du Festival des genres. Théâtre interactif, danse, performances, lectures, etc.: Thomas Cepitelli, organisateur de l'événement, détaille le programme.

Du 27 au 31 janvier, le Théâtre de l’Opprimé (78-80, rue du Charolais, 75012 Paris) accueille la première édition du Festival des genres, où la sexualité n’est pas considérée « comme un produit marchand mais bel et bien comme un territoire de la pensée et de la créativité ».

D’un spectacle de théâtre interactif sur l’homophobie et la transphobie au solo Good Boy du danseur et chorégraphe Alain Buffard, en passant par une soirée consacrée à Judy Garland (et aux icônes gays) ou encore un « salon » en compagnie de Wendy Delorme, Émilie Jouvet, Clélia Barbut et Nadège Piton, ce sont cinq jours d’une riche programmation pluridisciplinaire que nous détaille Thomas Cepitelli, organisateur de l’événement, dans une interview-vidéo pour Yagg :

httpv://www.youtube.com/watch?v=pCQnc3Hvr5U
Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.