Cy Lecerf Maulpoix : « Dans une époque de destruction du vivant aussi accélérée, les personnes LGBTQI, notamment racisées, seront particulièrement touchées »

Publié le

Tout à la fois récit de voyage personnel, riche de ses rencontres et de ses analyses, enquête, l'essai passionnant et revigorant du journalisme et militant Cy Lecerf Maulpoix est à lire de toute urgence !

Cy Lecerf Maulpoix, auteur de « Écologies déviantes » aux éditions Camabourakis - DR
Article Prémium

Cy Lecerf Maulpoix fait partie de cette nouvelle génération de journalistes et de militant·es, qui, à l'instar d'Alice Coffin, mettent l'engagement au cœur de leur travail d'investigation et de partage de l'information. C'est sans doute pour cela que loin d'asséner des vérités toutes faites, l'essai passionnant et revigorant de l'auteur, Écologies déviantes Voyage en terre queer (éditions Cambourakis), regorge de notes de bas de page, comme autant de chemins de traverse de son récit, mélange de ses voyages, de ses réflexions sur les combats actuels, ses analyses.

Comme si l'auteur voulait nous proposer aussi d'avancer à notre rythme. Faisant sienne cette phrase de l'écrivain étatsunien Henry David Thoreau (1817-1862), devenu une figure des défenseurs de l'environnement : « Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour. »

Une autre musique de vie

« Déviant : Qui s'écarte de la règle commune, de la norme sociale admise. » Cy nous parle bien de tous ces personnages, qui dans l'histoire et aujourd'hui, se sont émancipés pour proposer une autre musique de vie. Avec lui, nous partons sur les traces de l'artiste anglais Derek Jarman (1942-1994) : Cy lui avait consacré un article dans sa série sur les jardins queers pour Komitid.

Plus loin de nous, c'est l'écrivain socialiste et uraniste Edward Carpenter qui est mis en lumière. Comme l'écrit Cy Lecerf Maulpoix, « À mi-chemin entre deux pôles genrés, les uranistes sont donc mieux à même de ressentir, de comprendre et de résoudre les conflits et les inégalités entre les hommes et les femmes. »

L'auteur s'appuie donc sur ces penseurs du passé pour éclairer le futur et il fait aussi le point après des années d'apprentissage et de pratiques militantes dans le mouvement LGBTI+ et dans le champ écologiste. Son livre est un brillant plaidoyer afin que les nouveaux combats militants, en particulier sur l'écologie, ne fassent pas l'économie des combats minoritaires, liés entre autre au genre ou à l'origine. À lire de toute urgence !

Cy Lecerf Maulpoix a répondu par mail aux questions de Komitid.

Komitid : Comment t'es venu l’idée de ce livre ?

Cy Lecerf Maulpoix : Le livre m’est venu au fur et à mesure, au fil de frustrations rencontrées dans certains milieux écolos ou altermondialistes aux alentours de la COP21 (en 2015, ndlr) mais aussi grâce à l’impulsion d’Isabelle Cambourakis qui dirige la collection « Sorcières », que j’ai rencontré à cette époque, qui a très vite perçu le désir d’écrire qui bouillonnait à cette époque et m'a proposé de m’accompagner. Les réflexions et questionnements contenus dans le livre se sont ensuite développés au cours des années qui ont suivi au fur et à mesure de mes engagements et de mes déplacements.

Ce livre est tout à la fois un récit de voyage personnel, une enquête, des rencontres, des analyses. Est-ce que cette forme un peu kaléidoscopique était conçue dès le départ ?

Ça s’est fait assez naturellement, j’ai toujours été très attiré par les formes hybrides. Je penchais plutôt au départ vers une forme narrative à la première personne, avec une dimension presque poétique. Et puis j’ai été rattrapé par le besoin de creuser théoriquement un certain nombre de problématiques qui avaient surgi au cours de mes années dans les milieux militants. J’avais aussi envie de faire intervenir d’autres voix, des extraits de textes, de poèmes, de dessins pour rendre compte d’une constellation de personnes et de travaux qui qui gravitent autour de cette idée d'écologie déviante.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous