« Feel Good » sur Netflix, une saison 2 décevante

Publié le

Si les personnages n’ont rien perdu de leur intérêt et si les répliques sont encore très souvent drôles, l’intrigue principale est un véritable décalque de celle de la saison 1.

« Feel Good », saison 2 - Luke Varley / Netflix
Article Prémium

On avait beaucoup aimé la première saison de Feel Good, série écrite autour du personnage de Mae (alter ego de Mae Martin initiatrice et interprète principale de la série), humoriste bie canadienne et ancienne toxico qui gère ses crises de panique en s’allongeant sous les lits, qui trouvait l’amour à Londres auprès de George, une anglaise hétéro.

La saison 2 vient d’arriver sur Netflix et c’est une vraie déception. Si les débuts de cette série anglaise avaient su viser juste avec un ton original et des personnages singuliers, la saison 2 ressemble trait pour trait à la première et, du coup, la série tourne un peu en rond. 

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous