Vladimir Poutine criminalise le mariage pour tou·tes et l'adoption pour les parents trans

Publié le

Le président Vladimir Poutine a signé plusieurs amendements constitutionnels lundi 5 avril, notamment pour interdire le mariage pour tou·tes, ainsi que l’accès à l’adoption pour les personnes trans.

Vladimir Poutine
Vladimir Poutine au château de Versailles en 2017 - Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock
Article Prémium

Lundi, 5 avril Vladimir Poutine a signé une série d'amendements constitutionnels. Le plus médiatisé a été celui lui permettant de rester au pouvoir jusqu’en 2036 et lui accordant une immunité totale contre des poursuites judiciaires, jusqu’à la fin de sa vie. Cependant, d’autres amendements ont pour but de restreindre encore plus la liberté des personnes LGBTI+ en Russie.

Désormais, le mariage pour tou·tes est officiellement interdit et les personnes trans ne peuvent pas adopter des enfants.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous

Centre de préférences de confidentialité