La bibliothèque de West Hollywood renommée en l'honneur de Ruth Bader Ginsburg

Publié le

La bibliothèque de West Hollywood, le quartier LGBT+ de Los Angeles, va être renommée en l'honneur de la juge Ruth Bader Ginsburg, décédée en septembre 2020.

RBG ruth bader Ginsburg
Ruth Bader Ginsburg à la Cour suprême, en juillet 1993 - Rob Crandall / Shutterstock

Lundi 21 décembre, le conseil municipal de West Hollywood, le quartier LGBT+ de Los Angeles, a voté à 3 votes contre 2 pour renommer sa bibliothèque d’après Ruth Bader Ginsburg, icône féministe et progressiste américaine.

« La juge Ruth Bader Ginsburg était une icône pour les femmes, pour la communauté LGBT, pour les travailleurs et toutes les valeurs progressistes de West Hollywood », explique la conseillère Sepi Shyne à Wehoville. 

« Ginsburg a fondamentalement élargi l’accès à la promesse américaine de liberté et d’égalité pour tous. Son héritage est ressenti par nous tous… même si elle n’a peut-être pas vécu à West Hollywood, ses décisions ont eu un impact positif sur toutes les personnes vivant à West Hollywood  », ajoute-elle. 

Le changement de nom doit désormais être approuvé par le comté de Los Angeles, puisque la bibliothèque fait partie du système de bibliothèques du comté de la ville. Le choix a été salué par de nombreuses personnes à West Hollywood mais la maire Lindsey Horvath souhaite que les résident.e.s participent davantage à la décision.

« Il s’agit de s’assurer que le public est impliqué dans la conversation et que le processus considère tout le monde équitablement  », précise-t-elle. « Je voudrais voir notre processus, étant la ville progressiste que nous sommes, ouverte à considérer d’autres noms et permettre un processus public qui considère d’autres noms, en aucune manière de diminuer RBG ».

Ruth Bader Ginsburg est décédée le 18 septembre dernier, des suites d’un cancer du pancréas. Elle est devenue la deuxième femme à servir à la Cour suprême après sa nomination par Bill Clinton en 1993. Elle a co-fondé l’American Civil Liberties Union (ACLU), la plus grande association de défense des droits humains aux États-Unis.

Pendant ses 27 années au sein de la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg a défendu les droits des minorités, en particulier des femmes et des personnes LGBT+. Elle a voté pour le mariage pour tou.te.s et a célébré des unions entre couples de même sexe avant la promulgation de la loi.

 

 

 

Centre de préférences de confidentialité