Australie : la Tasmanie veut dédommager les victimes de lois LGBTphobes

Publié le

L'État australien de Tasmanie envisage de dédommager les personnes qui ont été condamnées en vertu de lois anti LGBT+, désormais abolies. Parmi les actes réprimés par ces lois se trouvaient les relations sexuelles entre personnes de même sexe ou le travestissement.

pride brisbane queensland australie
La marche des fiertés de Brisbane en 2018 - kommunicate / Shutterstock
Article Prémium

La Tasmanie, un État d'Australie situé au sud-est de l'île principale, souhaite dédommager les personnes accusées ou reconnues coupables de divers actes en vertu des anciennes lois répressives LGBTphobes du pays.

Ainsi, les relations sexuelles entre personnes de même sexe (jusqu'en 1997) ou le travestissement (jusqu'en 2001) étaient considérés comme des actes illégaux.

La proposition a fait l'objet d'un examen indépendant requis par la loi du Expungement of Historical Offences Act (loi sur l’effacement des infractions historiques), adoptée en 2017. La possibilité d’une indemnisation n'est pas évoquée dans la loi et doit être approuvée par le gouvernement.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous