Honduras : procès historique pour Vicky Hernández, une femme trans tuée par la police

Publié le

Vicky Hernández, une militante trans, a été abattue par la police hondurienne en 2009. Son procès, qui pourrait garantir des protections aux personnes trans en Amérique latine, a eu lieu les 11 et 12 novembre devant la Cour interaméricaine des droits de l'homme.

honduras lgbt trans
Le rainbow flag et le drapeau du Honduras - Yuriy Boyko / Shutterstock
Article Prémium

Vicky Hernández, une travailleuse du sexe et militante pour les droits des personnes trans, a été abattue par la police lors du coup d'État au Honduras en juin 2009, selon Human Rights Watch.

Robert F. Kennedy Human Rights et Red Lésbica Cattrachas ont représenté la famille de Vicky Hernández, lors du procès, les 11 et 12 novembre, devant la Cour interaméricaine des droits de l'homme. Il s’agit de la première affaire concernant la mort d'une personne trans aux mains d'un gouvernement portée devant cette instance judiciaire.

Les deux associations soutiennent que le gouvernement du Honduras a violé son obligation de protéger le droit à la vie.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous