3 questions à Marie Préau, pour l'enquête ACOVIH

Publié le

« Lorsque l’on travaille sur la qualité de vie des PVVIH depuis si longtemps, comment ne pas questionner l’impact d’une crise mettant en cause un autre virus et avec autant de répercussions sanitaires et sociétales. »

sidaction
Le ruban rouge, symbole de lla lutte contre le sida - Sk Elena / Shutterstock

Marie Préau est professeure de psychologie sociale de la santé et dirige le laboratoire GRePS. Ce laboratoire, fondé à Lyon en 2007, est très engagé autour des problématiques de santé et notamment du VIH. Auteure d’une thèse sur la thématique de la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) en 2000, elle responsable scientifique de l’enquête ACOVIH, qui vise à mieux connaître l’impact de la crise sanitaire du Covid-19 sur les personnes séropositives au VIH.

Elle répond aux questions de Komitid.

 

Komitid : D’où est née l’idée de faire cette recherche au moyen d’un questionnaire sur le vécu des personnes atteintes par le VIH durant la crise du Covid-19 ?

Lorsqu’a débuté le confinement, pour nous qui travaillons avec les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), les associations et les soignants du monde de l’infectiologie, il est apparu tout de suite très important de comprendre comment les PVVIH vivaient cette crise et surtout si la crise sanitaire avait un impact pour eux et dans le long terme pour leur santé. Lorsque l’on travaille sur la qualité de vie des PVVIH depuis si longtemps, comment ne pas questionner l’impact d’une crise mettant en cause un autre virus et avec autant de répercussions sanitaires et sociétales. Ensuite, il est devenu évident de travailler cette question avec AIDES, l’un de nos partenaires très classiques.

 

Quels sont les aspects principaux que vous souhaitez explorer ?

Il s’agit de comprendre l’impact de la crise sanitaire sur le vécu et la prise en charge des PVVIH, de comprendre les éventuelles peurs, attentes et représentations autour de l’impact du covid lorsque l’on est PVVIH et d’appréhender dans quelle mesure cette crise a impacté la prise en charge et le rapport aux soignants, au sens large.

 

À quoi pourront servir les résultats et les enseignements de cette recherche ?

Il me semble que dans le contexte actuel, tous les enseignements apportés par ces données vous nous être très utiles pour anticiper les mois à venir. Il s’agit à la fois d’apporter des connaissances scientifiques mais aussi de faire passer ces enseignements à la fois aux acteurs associatifs et institutionnels de terrain pour anticiper ou pallier au plus vite aux impacts de la crise covid sur le vécu et la santé des PVVIH.

 

Pour s’informer sur l’enquête et y participer, allez sur : https://enquetes.univ-lyon2.fr/index.php/649218