Mexico interdit la pratique des thérapies de conversion

Publié le

Mexico est devenue la première ville du pays à interdire la pratique des thérapies de conversion. C'est une victoire historique pour la communauté LGBT+ au Mexique.

mexique mexico pride
La marche des fiertés de Mexico en 2018 - Sergio Mendoza Hochmann / Shutterstock
Article Prémium

Le congrès régional de la ville de Mexico a adopté, lors d’une session virtuelle, un projet de loi pour interdire les thérapies de conversion vendredi 24 juillet. D’après le New York Times, celles-ci sont définies dans la législation comme toute pratique ou traitement visant à « annuler, entraver, modifier ou discréditer » l'identité de genre ou l'orientation sexuelle d'une personne.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous