Vladimir Poutine se moque du drapeau arc-en-ciel sur l'ambassade américaine

Publié le

Vladimir Poutine, le président de la Russie, s'est moqué de l'ambassade des États-Unis à Moscou, qui avait accroché un rainbow flag à sa façade à l'occasion du mois des Fiertés.

Vladimir Poutine
Vladimir Poutine au château de Versailles en 2017 - Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock
Article Prémium

Le président russe Vladimir Poutine a tourné en dérision vendredi 3 juillet l'ambassade des États-Unis à Moscou, qui avait accroché fin juin un drapeau arc-en-ciel à sa façade, estimant que cela « dit quelque chose » des gens qui y travaillent.

Répondant durant une vidéoconférence à une députée qui lui faisait remarquer que l'ambassade avait accroché ce drapeau symbole du mouvement LGBT+ pour le mois des Fiertés, Vladimir Poutine a demandé : « Qui travaille dans ce bâtiment ? »

« Laissons-les célébrer. Cela dit quelque chose des gens qui travaillent là-bas », a-t-il poursuivi, selon des propos diffusés à la télévision.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous