La Corée du Sud relève l'âge du consentement sexuel de 13 à 16 ans

Publié le

Pour mieux protéger les personnes mineur.e.s, la Corée du Sud a décidé de relever l'âge du consentement sexuel de 13 à 16 ans.

corée du sud
Le drapeau de la Corée du Sud - Pixfiction / Shutterstock
Article Prémium

La Corée du Sud a relevé l'âge du consentement sexuel de 13 à 16 ans dans l'objectif de mieux protéger les mineur.e.s. La précédente loi sur les délits sexuels, en vigueur jusque-là, était considérée comme insuffisante.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous