L'Allemagne interdit les thérapies de conversion pour les mineur.e.s

Publié le

Jens Spahn, le ministre de la Santé allemand, a interdit la pratique des thérapies de conversion pour les personnes de moins de 18 ans et a introduit des sanctions pour les adultes jeudi 7 mai.

Jens Spahn ministre santé allemagne
Jens Spahn, le ministre allemand de la Santé - Matthias Wehnert / Shutterstock
Article Prémium

Jeudi 7 mai, le Bundestag (le parlement fédéral allemand) a adopté une loi qui interdit toute soi-disant « thérapie de conversion » en Allemagne pour les mineur.e.s. Cette pratique, qui vise à changer l'orientation sexuelle, est désormais passible d'une peine de prison pouvant aller jusqu'à un an.

Selon le média local BNN, le ministre de la Santé Jens Spahn, a déclaré : « L'homosexualité n'est pas une maladie. Par conséquent, le terme “ thérapie ” est trompeur ».

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous

  • arnosa

    Bravo
    #gaypower