« Betty », de Crystal Moselle sur OCS : skate and the city

Publié le

Une chronique de l’asphalte en six épisodes drôles, profonds et inspirés, par la réalisatrice Crystal Moselle.

Janay, Honeybear et Kurt dans « Betty », sur OCS - HBO
Article Prémium

Immersion dans le monde des accros au skate, Betty, la nouvelle série HBO, diffusée en France sur OCS met en scène une bande de filles composées de jeunes new-yorkaises dans toute leur diversité : lesbiennes, hétéros, afro-américaines, riches et pauvres unies par la même passion. Une chronique de l’asphalte en six épisodes drôles, profonds et inspirés.

Les initié.e.s le savent, les films de skate sont devenus presque un genre en soi et toute une mythologie un peu sulfureuse entoure des œuvres comme celles de Larry Clark (Wassup Rockers, 2004, ou The Smell of Us, 2014), de Gus Van Sant (Paranoïd Park, 2007) ou de Catherine Hardwicke (Les Seigneurs de Dogtown, 2005). On baigne le plus souvent dans un univers masculin mettant au jour des comportements plus ou moins criminels et des corps glabres et maigres d’adolescents ou de jeunes adultes sciemment érotisés. 

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous