« J’avais toujours rêvé de tourner avec Cate Blanchett ! », affirme Laure de Clermont-Tonnerre, réalisatrice de deux épisodes de « Mrs America »

Publié le

Comédienne et réalisatrice, Laure de Clermont-Tonnerre a réalisé deux épisodes de « Mrs America » avec Cate Blanchett. Komitid l’a appelée à Los Angeles pour évoquer son travail sur la série la plus féministe de l’année.

Laure de Clermont-Tonnerre sur le tournage de « Mrs America » - FX Networks
Article Prémium

Comédienne et réalisatrice du long métrage Nevada avec Matthias Schoenaerts, Laure de Clermont-Tonnerre est l’une des premières françaises à avoir intégré le cercle très fermé des réalisateur.trice.s de séries télé américaines avec The Act qui mettait en scène Patricia Arquette (et qui sera bientôt diffusée sur Canal+).

Elle a aussi réalisé son rêve de travailler avec son idole, Cate Blanchett, sur la série Mrs America dont elle a réalisé deux épisodes charnières, les 5 et 6, disponibles sur Canal+ jeudi prochain et le suivant. Komitid l’a appelée à Los Angeles pour évoquer son travail sur la série la plus féministe de l’année.

Komitid : Comment devient-on une réalisatrice de séries en vue à Hollywood ?

Laure de Clermont-Tonnerre : C’est un concours de circonstances. J’ai habité à New-York il y a 15 ans et cela m’avait beaucoup marquée. J’avais adoré la liberté créative que m’avait donné cette ville. Mon premier court métrage était sur une jeune fille handicapée qui vivait à Brooklyn donc je l’ai bien évidemment tourné là-bas. Pour mon second court métrage sur la thérapie animale en prison, j’avais été inspiré par un article concernant un programme en France mais j’ai voulu travailler avec la même équipe que pour mon court donc j’ai tourné le film à Rikers Island. C’est là que j’ai appris l’existence d’un même programme dans le Nevada qui a donné la base de l’histoire de mon premier long métrage. Donc après je suis partie dans le Nevada, puis resté dans l’Ouest américain, entraînée par la force des sujets.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous