Le monde sportif LGBT+ rend hommage à Bruno Ferre, ancien président de la FSGL, décédé du Covid-19

Publié le

Bruno Ferre, l'ancien président de la Fédération Sportive Gaie et Lesbienne, est décédé dimanche 19 avril du Covid-19. Des personnalités du milieu du sport LGBT+ lui rendent hommage.

bruno ferre
Bruno Ferre - Capture d'écran / Facebook

La Fédération Sportive Gaie et Lesbienne (FSGL) a communiqué le décès de son ancien président, Bruno Ferre, dimanche 19 avril. Le passionné de sport s’est éteint à l’âge de 48 ans, des suites du Covid-19.

« Bruno prit la présidence du CGPIF [Comité gay Paris Île-de-France], et en fit changer le nom en FSGL, et resta président durant plusieurs années. Il s’est investi dans de grands projets pour notre fédération comme la création du Tournoi International de Paris, dans la première candidature aux gaygames de Paris en 2010, et était toujours présent à Cleveland pour soutenir la candidature aux Gaygames de Paris 2018.
Nos pensées accompagnent sa famille et ses ami-e-s. Merci Bruno pour tout ce que tu nous as apporté et ton souvenir restera gravé en chacun de nous », écrit la FSGL sur Facebook.

Nombreux hommages pour Bruno Ferre sur les réseaux sociaux

Emmanuelle Bonnet Oulaldj, la co-présidente de la FSGL, a rendu hommage à Bruno Ferre sur son compte Twitter : « Toutes nos condoléances à sa famille, ses amis et à la FSGL ».

« Bruno a contribué à accroître la visibilité des sports pour la communauté, ses clubs sportifs et leurs membres  »

Un des premiers messages est aussi venu de Manuel Picaud, coprésident de Paris 2018, organisatrice des Gay Games.

RIP Bruno Ferre D'autres photos dans le cadre de la préparation des Gay Games à Paris et à Vincennes, à Cleveland, et…

Publiée par Manuel Picaud sur Dimanche 19 avril 2020

Emy Ritt, ancienne co-présidente de la Fédération des Gay Games, a posté un long message pour dire un dernier adieu à son ami. « Bruno était un garçon qui aimait le sport et qui était toujours en mouvement, mais il n’a fallu que 29 jours à l’ennemi invisible pour faire des ravages. S’il y a la moindre consolation, c’est que son partenaire Christophe a pu être avec lui dans ses derniers moments sur cette terre », écrit-elle.

« Bruno a contribué à accroître la visibilité des sports pour la communauté, ses clubs sportifs et leurs membres  ». « Tu vas nous manquer terriblement, cher Bruno Ferre », ajoute Emy Ritt, en français.

Messages de clubs sportifs LGBT+

Plusieurs clubs sportifs LGBT+ ont voulu, eux aussi, rendre hommage à l’ex-président de la FSGL.

Dans un post publié sur sa page Facebook, Paris Aquatique déclare : « C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Bruno Ferre, ami et licencié de PA depuis de nombreuses années, suite à des complications du virus Covid-19. Bruno a été le premier président de la FSGL, pendant 8 ans, et a été un des fondateurs du TIP [Tournoi International Paris] et membre organisateur des Gay Games Paris 2018. Tout notre soutien et nos tendres pensées à sa famille et ses amis  ».

bruno ferre paris aquatique

Le post de Paris Aquatique en hommage à Bruno Ferre – Capture d’écran / Facebook

Le club de football londonien London Titans FC écrit sur son compte Twitter : « Triste nouvelle ce week-end, avec le décès de Bruno Ferre du Covid-19. Bruno a été le président de la FSGL pendant de nombreuses années et a joué un rôle important aux GayGames à Paris en 2018 ».

L’équipe irlandaise Cork Rebels FC a également posté un message : « RIP Bruno Ferre, décédé du Covid-19. Il a aidé de nombreuses personnes de la communauté #LGBTQ+ et nous sommes fiers d’avoir participé aux #GayGames à Paris 2018, l’un des événements que Bruno a aidé à organiser ».