Retour de la Berlinale : Quels sont les films LGBT+ à suivre ?

Publié le

Franck Finance-Madureira, notre journaliste cinéma, était l’envoyé spécial de Komitid à la Berlinale et il fait le point sur huit films à suivre cette année.

Image extraite de « Alice Junior », de Gil Baroni - Renato Ogata & Gil Baroni
Article Prémium

Comme chaque année le festival de Berlin s’est achevé (le 1er mars) par la remise des Teddy Awards, ce qui donne le ton de l’année en ce qui concerne le cinéma LGBT+. Franck Finance-Madureira, notre journaliste cinéma, était l’envoyé spécial de Komitid à la Berlinale et il fait le point sur huit films à suivre cette année.

Le + cinéphile : « Days (« Rizi ») », de Tsai Ming-liang (Taïwan)

« Days (« Rizi ») », de Tsai Ming-liang - Homegreen Films

Ce film taïwanais presque muet fait éprouver le temps et la solitude au public à coup de plans longs, de scènes qui s’étirent et qui semblent durer une éternité mais cette construction est efficiente. C’est grâce à elle que le film fonctionne de façon aussi puissante quand on a le courage de se laisser embarquer. Il y aura une rencontre entre deux hommes très différents, entre deux corps qui, à priori, n’ont pas les mêmes attentes, les mêmes fonctions, rencontre quasi muette elle aussi. Et l’émotion d’une scène finale qui déchire le cœur. Un film sublime, radical, qui redonne ses lettres de noblesse à l’importance de la salle de cinéma qui ne permet pas l’échappatoire d’une distraction. Le film a été récompensé par le prestigieux Prix du Jury des Teddy Awards.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous