Accusé d'avoir inventé une agression homophobe, l'acteur Jussie Smollett plaide non coupable

Publié le

L'acteur gay Jussie Smollett a plaidé non coupable lundi, dans le cadre de l'agression raciste et homophobe dont il affirme avoir été victime début 2019 à Chicago. Les autorités suspectent l'acteur d'avoir inventé l'altercation de toutes pièces.

Jussie Smollett
Jussie Smollett lors de l'avant première de « Alien: Covenant » à Los Angeles en 2017 - Tinseltown / Shutterstock
Article Prémium

L'acteur américain Jussie Smollett a plaidé lundi 24 février non coupable de nouvelles accusations en lien avec l'agression dont il affirme avoir été victime début 2019 à Chicago, mais que les autorités locales soupçonnent d'être inventée.

« Il est clairement frustré d'être replongé dans cette affaire », a déclaré son avocate Tina Glandian après sa comparution devant un tribunal de la métropole du nord des États-Unis. Mais « nous sommes prêts » à aller au procès, a-t-elle ajouté.

L'ancien personnage vedette de la série Empire avait été mis en accusation le 11 février par un jury du comté de Cook, qui englobe Chicago, pour son rôle allégué dans l'agression. L'acteur noir et gay de 37 ans avait affirmé en janvier 2019 avoir été attaqué dans une rue de la ville par deux partisans du président Donald Trump, qui auraient proféré des insultes racistes et homophobes.

Une fausse agression ?

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous