Qatar : la venue du groupe pro-LGBT+ Mashrou' Leila annulée après une campagne anti-gay sur internet

Publié le

Une conférence du célèbre groupe pop-rock libanais pro-LGBT Mashrou' Leila à la Northwestern University de Doha, au Qatar, a été annulée pour des raisons de « sécurité » après une campagne anti-gay sur les réseaux sociaux, a déclaré mardi 4 février l'université américaine à l'AFP.

mashrou' leila
Le groupe Mashrou' Leila au Exit Festival en 2017 - BalkansCat / Shutterstock
Article Prémium

L'un des groupes arabes les plus populaires au monde, Mashrou' Leila, suscite régulièrement la polémique dans les pays de la région. Hamed Sinno, le chanteur, est ouvertement gay, et le groupe tient un discours pro-LGBT+.

Le groupe devait participer cette semaine sur le campus de la Northwestern University à Doha à une discussion autour des médias au Moyen-Orient. Mais, avec l'accord du groupe, l'événement a été « déplacé » à Evanston le campus américain d'origine (en banlieue nord de Chicago) de la Northwestern University, selon cette dernière.

« La décision a été prise avec beaucoup de prudence en raison de plusieurs facteurs, notamment des préoccupations de sécurité pour le groupe et notre communauté », a déclaré à l'AFP Jon Yates, responsable de la communication à la Northwestern University.

L'établissement « croit fermement qu'il est important que le monde entende les idées du groupe, leur art et leurs voix » et est « fermement engagé en faveur de la liberté académique (...), de la diversité, de l'équité, de l'inclusion et de la libre circulation des idées », a-t-il ajouté.

Déjà plusieurs annulations de concerts

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous