Pride'N'Art : les artistes et cultures queer sous le feu des projecteurs à Nantes

Publié le

Jusqu'au 27 octobre, le festival Pride’N’Art revient pour sa troisième édition dans la Cité des Ducs. Avec une invitée de marque pour lancer les festivités : Linn da Quebrada.

Linn Da Quebrada Pride'N'Art
Linn Da Quebrada, chanteuse brésilienne, trans, noire, féministe, antimachiste est l'invitée d'honneur de Pride'N'Art 2019 - Marie Rouge
Article Prémium

Qui a dit que l’art queer n’avait pas sa place dans l’espace public ? C’est bien pour démontrer le contraire que le festival Pride’N’Art revient pour la troisième année à Nantes, du 14 au 27 octobre.

Créé à l’occasion des 20 ans de la Pride nantaise en 2016, l’événement a vocation à mettre un coup de projecteur sur le travail des artistes queer. « Il y a toujours eu des collectifs à Nantes qui organisaient des événements festifs avec des artistes queers, mais c’était assez confidentiel. Il n’y avait pas de visibilité au niveau du grand public », explique Brendan Guevel, 29 ans, coordinateur du festival et bénévole de l’association Nosig, le centre LGBTI+ de Nantes, à l’initiative de l’événement.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?<

Identifiez-vous