Des femmes lesbiennes, bies ou hétéros qui kiffent le porno gay racontent pourquoi

Publié le

D’après une étude réalisée par PornHub en septembre 2014, après le porno lesbien, le porno gay est le second choix le plus populaire chez ses utilisatrices. Enquête sur un phénomène.

porno gay
Illustration de Audrey Couppé de Kermadec pour Komitid
Article Prémium

L'idée que des femmes regardent du porno gay masculin est un impensé dans l’imaginaire collectif. À quelques exceptions près, comme cette scène du film The Kids Are All Right où Nic (jouée par Annette Benning) et sa compagne Jules (jouée par Julianne Moore) font l’amour sous fond de porno gay vintage. Dans Sense8, Daniela avoue à son couple d’amis Lito et Hernando, qu’elle « adore le porno gay ! » sans autre forme de procès.

Dans son livre Girls Who Like Boys Who Likes Boys, Lucy Neville affirme que « la passion des femmes pour le sexe entre hommes ne se limite pas qu’à la culture pop et à des écrits mais s’étend aussi à l’érotique et au porno ». Elle se base sur un corpus de textes de porn studies et interroge 508 femmes, dont 228 se déclarent hétérosexuelles et 218 sous des identités queer. Étrange ? Pas nécessairement. Pour Ludivine Demol, chercheuse en sciences de l'information et de la communication et en études pornographiques, il est utile de rappeler qu’« il peut y avoir un écart entre notre identité et nos pratiques. On peut être excité.e.s par des dynamiques sans que ça ait une répercussion sur nos identités. On peut être attirées pas plusieurs sortes de masculinitéS et de féminitéS. »

Curiosité, voyeurisme et érotisation des corps masculins

Certaines trouvent une excitation dans le porno gay par son côté subversif et le découvrent en même temps que le porno hétérosexuel. Pour Audrey, 25 ans, bisexuelle, c’est le côté « gênant » qui l’attire. Caroline, 26 ans, hétéro, avoue que c’est « comme regarder des gens par le trou d’une serrure, un fruit défendu. » Michelle, 41 ans, hétéro, explique elle aussi son attirance par sa curiosité pour la sodomie et pensait « aussi y trouver des astuces pour faire de meilleurs blowjobs ». Une excitation due au frisson de l’interdit, qui fait voler en éclat les normes sexuelles.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous

  • petitcesar

    et pour qui s’en souvient, les filles de Sex & the City ont également regardé un porno gay dans l’épisode 14 de la saison 4 (Homo Erectus/All That Glitters) !