Elle propose d'être mère de substitution aux mariages gays et lesbiens, on l'aime

Publié le

Sara Cunningham est devenue alliée des luttes LGBT+ après le coming out de son fils. Depuis, elle donne « amour maternel » sans compter à la communauté.

maman substitution mariages gays lesbiens enfants rejetés par leur famille mama bear free mom hugs
Elle propose d'être mère de substitution aux mariages gays et lesbiens, on l'aime - Sarah Cunnigham / Facebook

« Annonce de service public : si vous avez besoin d’une maman pour assister à votre mariage de même sexe parce que votre mère biologique refuse… Appelez-moi. Je suis là. Je suis votre plus grande fan. Et j’amènerai même les bulles ». Voilà la manière dont Sara Cunnigham s’est publiquement présentée sur Facebook en juillet 2018, récoltant près de 9 000 partages, et 1 500 commentaires émus et enthousiastes.

D’où lui vient l’énergie d’être une alliée aussi impliquée dans les luttes LGBT+ ? Le coming out gay de son fils, qui, comme elle l’a expliqué à CBS News, a remis en question ses propres préjugés sur l’homosexualité, en tant que chrétienne pratiquante.

Une réaction empathique devenue un mouvement

Sara Cunningham raconte au média américain qu’en 2014, elle a eu une révélation lors de la pride d’Oklahoma City, avec son mari : « Nous étions là avec notre fils lors de la marche des fiertés de la ville. C’était ma première interaction avec la communauté et je me suis rendue compte à quel point j’étais aliénée par ma propre ignorance et ma propre peur… J’ai réalisé que c’était une très belle communauté ».

L’année suivante, elle est venue avec un badge « Free Mom Hugs » (câlins de maman gratuits), proposant accolades et high fives aux manifestant.e.s. Désormais, c’est le nom de son propre mouvement, dédié à soutenir les jeunes LGBT+ et à sensibiliser leurs parents.

De plus en plus active, Sara Cunningham recrute d’autres «  mamans ourses » comme elle… et leur visibilité fait beaucoup de bien.

  • expat

    Elle est géniale cette femme. Chez nous en Suède, il y a des mamies de substitutions. Nous, avons la chance d’avoir rencontré une super mamie de substitution pour notre fils et notre fille. Elle voulait être mamie pour des enfants de famille homoparentale. En Suède c’est très courant. En tout les cas, bravo pour cette super maman. Il en faudrait beaucoup des comme elles.

Centre de préférences de confidentialité

Fermer votre compte ?

Votre compte sera fermé et toutes les données seront définitivement supprimées et ne pourront pas être récupérées. Confirmez-vous ?