Quand la laïcité recule, les femmes et les personnes LGBT sont les premières victimes [LePlus]

Publié le

Brigitte Goldberg, la présidente de Trans-Europe, signe une tribune suite à l'assassinat, en Turquie, de la militante trans Hande Kader.

Brigitte Goldberg analyse la situation en Turquie, après le meurtre sauvage de la militante trans Hande Kader.

Elle estime en particulier que tout recul dans le domaine de la laïcité « ne peut que faire à la fois le jeux des intégristes, qui aimeraient bien transformer la faille intercommunautaire en un mur infranchissable, et de l’extrême-droite. Il est d’ailleurs bon de ne pas oublier que, si il existe des dictatures laïques, il n’y a pas de démocraties religieuses. »
Lire la tribune de Brigitte Goldberg sur Le Plus