Eugénie Bastié, «la fille illégitime de Christine Boutin et Eric Zemmour», selon Sophia Aram

Publié le

Pour son billet du lundi sur France Inter, l'humoriste Sophia Aram a lu le dernier brûlot antiféministe de la journaliste de «Causeur» et du «Figaro» Eugénie Bastié.

Lors du lancement de présentation, vers 8h40, sur France Inter ce lundi, Sophia Aram expliquait qu’Eugénie Bastié, journaliste pour Causeur, serait la fille illégitime de Christine Boutin et Eric Zemmour.

Et durant sa chronique, à 8h55, l’humoriste n’a pas ménagé ses critiques contre le dernier livre écrit par Bastié et sobrement intitulé Adieu Mademoiselle et sous titré La défaite des femmes.

Cette auteure, qui qualifie l’avortement d’homicide, critique sans relâche les « ayatolettes du féminisme », coupables à ses yeux, de « promouvoir les pires cauchemars d’Orwell ».
Les femmes selon Bastié font face à deux menaces. La première, c’est le féminisme radical soumis aux « idéologues homosexuels convertis à la théorie du genre ». La seconde c’est « l’islamisme qui assujettit les femmes au bon vouloir des hommes » contrairement au christianisme qui a, comme chacun le sait au Figaro, libéré les femmes. Sophia Aram souligne qu’aucune religion n’a jamais été « l’amie des femmes » et cite à l’appui des paroles de Saint Paul.

« À ce niveau d’ineptie, explique-t-elle, si quelqu’un un jour arrive à balancer le tout d’une traite sans s’étouffer dans un meeting de la Manif pour tous, je pense que c’est de nature à provoquer une partouze géante avec un orgasme collectif à la clef… » Du grand Sophia Aram comme on l’aime !

Les féministes auraient gagné, ah bon ? Le… par franceinter