La Playlist gay arabe d’Abdellah Taïa

Publié le

L'auteur et cinéaste Abdellah Taïa a sélectionné pour Yagg les chanteurs et chanteuses arabes adulé.e.s par les homos.

Je suis un grand amateur de la musique arabe, celle d’hier comme celle d’aujourd’hui. Voici ma gay arabe playlist, les chanteurs/chanteuses les plus aimé.e.s par les homosexuel.le.s arabes (et par moi).

1- Bambi, Souad Hosni
La très grande actrice égyptienne Souad Hosni chante « Bambi » (« Rose ») dans le film très populaire « Prends soin de Zouzou » : c’est plus qu’une chanson, c’est un hymne dans le monde arabe.

2- Saat Saat, Sabbah
La chanteuse/actrice libanaise Sabbah (l’icône gay arabe par excellence) chante « Saat Saat » (« Des fois… Des fois ») : tous les homosexuels arabes vénèrent cette chanson.

3- Wala ya Wala, Abdelghani Essayed
« Wala ya Wala » (« Garçon O Garçon »), par Abdelghani Essayed, est mythique. Le chanteur s’adresse à son amoureuse en la masculinisant.

4- Naïma Akef dans Assafira aziza
L’actrice/danseuse Naïma Akef danse dans le film « Assafira aziza » : le monde arabe connaît par coeur cette séquence.

5- Wayyak, Farid Al-Atrach
Le très romantique Farid Al-Atrach chante « Wayyak » (« Avec toi »).

6- Mosh hatnazel aannak abadan, Samira Saïd
La diva marocaine Samira Saïd chante « Mosh hatnazel aannak abadan » (« Je ne renoncerai jamais à toi »).

7- Oppa, Haifa Wehbe
Dans une robe ultra transparente, la Libanaise Haifa Wehbe chante en 2014, live à la télévision (devant une dizaine de millions d’Arabes), « Oppa ». Plus que la chanson, c’est ce moment télévisuel incroyable qui a fait scandale et a accentué le statut Star absolue de la chanteuse. Elle peut tout se permettre.

8- Khayfa, Samira Saïd
Une deuxième chanson de la diva marocaine Samira Saïd, « Khayfa » (« J’ai peur »).

9- Ahwak, Abdelhalim Hafez
« Ahwak » (« Je te vénère ») par mon chanteur arabe préféré : Abdelhalim Hafez.

10- Nadia Lofti dans Qasr Echouq
La grande actrice Nadia Lotfi qui danse et chante dans le merveilleux film égyptien « Qasr Echouq » (« Le Palais de la Passion ») de Hassan El-imam.