«Pédé», «goudou», «faggot»: l’origine des insultes homophobes [Arte]

Publié le

Arte dévoile les origines des insultes les plus répandues envers les gays et les lesbiennes. Les connaissiez-vous?

Depuis presque un siècle, de nombreuses insultes sont employés pour parler des homosexuel.l.e.s mais d’où viennent-elles vraiment ? Vous saurez tout, ou presque, sur leur origine grâce au petit lexique explicatif publié par Arte à l’occasion de la diffusion du documentaire Tellement gay !, réalisé par Maxime Donzel.

« Pédé » est probablement l’une des insultes la plus courante envers les hommes homosexuels. Ce mot est la version courte de « pédéraste » qui désignait « un homme qui a des relations sexuelles avec de jeunes garçons ». L’homosexualité étant une chose différente, les deux termes ont été dissociés au XXe siècle, mais « pédé » est resté un terme péjoratif pour désigne les gays.

Autre exemple : quel est le rapport entre les lesbiennes et une jeune truie ? Aucun, mise à part l’utilisation des mots « gouine » et « goudou ». Au départ employé pour la femelle du cochon, « gouine » a ensuite désigné une prostituée ou une femme de mauvaise vie pour finalement les lesbiennes.

« Queen » ou « faggot » en anglais, « bicha » en portugais, « bög » en suédois… Insecte féminin, pédale ou encore petit tas de branches, certains mots ont des origines bien étranges…

À lire sur Arte.tv.